16 octobre 2019

L'oeil du paon

Un bien joli cadeau d'anniversaire dévoré en un week-end. Merci MM !
Ça commence comme un conte poétique, sur une île croate. Héra l’héroïne contemple le plumage de son ami le paon," serti de cent globes ronds et brillants, ocelles hypnotiques disposés avec soin sur toute la longueur de la traîne". Sauf que le paon n'est plus, il est mort...Notre héroine moderne débarque donc à Paris sur les conseils de son père qui craint une malédiction.
Fraîchement parisienne, hébergée par une tante indifférente et autocentrée et un oncle absent, elle s'occupe de son petit cousin Hugo avec une générosité  évidente. Mais peu à peu, page après page, le récit  poétique vire au conte pour adultes, cruel et édifiant. Le fier et orgeuilleux paon réapparait, les artifices de notre société sont de plus en plus évidents, le cynisme rode et Héra se laisse contaminer.
À la question "ça t'a plu ? oh oui!  Mais ça t'a dérangé ? oh oui, et c'est sans doute aussi pour cela que je le conseille ! 

14 octobre 2019

L’homme parfait est une connasse

Merci AD pour de vrais fou rires et des phrases philosophiques aussi brillantes que « dans la vie, il y a deux choses qui ne mentent pas : les enfants et les leggings! » 
Merci d'avoir égayé ma ma pause déjeuner...
Merci pour les petits croix dans la marge. Je crois qu'on a les mêmes références...oh toi tu sais que "les cheveux blanc, ça fait moitié sorcière, moitié folle au pigeons"!! En attendant, j'arrache frénétiquement les miens ;)

Arrête avec tes mensonges

Premier tome de la trilogie "autobiographique" de Philippe Besson et dernier lu pour moi. Comme avec les précédents, c'est avec une infinie émotion que je referme la dernière page. Une fois de plus, il est question d'amour même si le mot est rarement prononcé, mais aussi d'adolescence, de sexualité, de corps qui s'attirent. On est en 1984 à Barbézieux, petit village de Dordogne.  Philipe Besson est un adolescent brillant, promis à un bel avenir.  C'est à cet âge qu'il rencontre Thomas Andrieux, discret et ténébreux,  fils de paysan avec qui il découvrira le vertige amoureux. C'est l'histoire d'une rencontre, celle qui annoncera les autres, celle que l’on ne pourra jamais oublier.
« Parce que tu partiras et que nous resterons » ... dit Thomas à Philippe. Tout est dit !

13 octobre 2019

Sex Mille personnes

On oscille entre rires et émotions, avec ces tranches de vie colorées (au sens propre comme au figuré grâce aux jolies illustrations d'Anne Boudart). C'est drôle souvent, c'est tendre aussi, âpre et rude à certains égards, émouvant assurément ...jamais vulgaire. On se retrouve un peu dans chacun de ces 80 portraits et on se surprend à lire deux fois certaines histoires tant elles nous font vibrer. Le Noir, l'histoire de cette femme encombrée par un corps trop volumineux, ou encore la Question (celle qu'on ne devrait jamais se poser) m'ont profondément émue.
Bref. C'est un concentré d'émotions à lire (tout seul ou à deux...) et à contempler sans hésiter.

Défaillance de BA Paris

Il y a un an jour pour jour, je me laissais happer par le thriller "Derrière les portes" du même auteur. C’était une lecture fa...