9 novembre 2013

Il était temps

Touchée, émue, charmée, et ce, dès les premières secondes. 
L'histoire, c'est celle de Tim (Domhnall Gleeson) qui, a 21 ans apprend que comme son père et grand-père paternel il a hérité d'un don: celui de remonter le temps. Revivre le passé, modifier un peu le présent...il décide pourtant de n’utiliser ce don que pour être heureux en amour.  Un jour, lors d' une soirée "aveugle" (je laisse le mystère, c'est délicieux!) il fait la connaissance de la timide Mary. Sauf que pour améliorer le présent de certains, il manque échapper à cette rencontre. S'ensuit, un jeu (dangereux?)  de petits sauts dans le passé. C'est terriblement émouvant; parfois très grave. J'ai ri mille fois et ai passé la dernière demi-heure à sécher mes larmes, et suis sortie avec des yeux de panda. Car lorsqu'il s'agit de questions existentielles sur le temps qui passe, les priorités, les relations filiales, les choix de vie, tout ça filmé avec beaucoup d'humour....comment ne pas être touchée?  Les acteurs sont tous geniaux: le père (Bill Nighy) est carrément irrésistible en british, Rachel McAdams est charmante (as usual) et la galerie de personnages secondaires, tous plus attachants!  
Si une fois dans votre vie, il vous est arrivé de rêver de faire "pomme+z", de corriger une phrase, un geste pour arranger les choses ou changer le destin: courrez-y!!! 

3 commentaires:

  1. C'est un peu le jour de la marmotte??
    Ad

    RépondreSupprimer
  2. Enfin un jour sans fin!!!
    Y a bien une marmotte
    Merci pour ta critique ça donne envie!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)