3 septembre 2014

Un secret

Je viens de finir ce court et intense roman de Philippe Grimbert, qui habitait ma bibliothèque depuis des années. Et, quelle belle et troublante lecture! 
Le narrateur est un jeune garçon, né après la guerre d'une mère, Tania, belle nageuse et d'un père Maxime, séduisant et séducteur, athlète confirmé. Lui, le fils de ces sportifs, est chétif, fragile, mal dans sa peau. Au fur et à mesure du récit, on assiste à la révélation d'un secret de famille, un de ceux qu'on ne peut taire. Le texte est beau et fort pour aborder ces sujets complexes que sont le mensonge et le poids du silence. Mais le livre nous parle aussi d'une époque de souffrances, de lutte, de trahison. C'est d'autant plus poignant que, petit à petit on comprend que le narrateur n'est autre que l'auteur et que les failles qu'il nous livre ne sont autres que les siennes; celles-la même qui l'ont construit, forgé et qui en font l'homme, l'écrivain et le psychanalyste qu'il est aujourd'hui. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)