25 août 2012

Mauvaise fille

Décidément Justine Lévy est écrivain...vraiment! 
"On va lui trouver un chouette nom, rien qu'à elle, sans fantôme, un nom qui ne lui mette pas la pression, un nom avec lequel elle puisse, plus tard, faire ce qu'elle veut, cosmonaute, député, rockeuse, gangster, styliste, femme au foyer, championne sportive, fleuriste, un nom qui aille avec tout, un nom avec lequel elle ait le choix d'être belle ou vilaine, facile ou difficile ou entre les deux, ça n'existe pas? On trouvera. Maman m'aidera"
Sauf que sa mère n'est plus la. Justine Lévy (Louise) évoque avec talent la disparition de sa mère qui se déroule en même temps que  sa propre grossesse. Que de justesse dans l’écriture, que de précision pour décrire ce conflit intérieur entre le désir de devenir mère et l''injustice suprême de voir la sienne lutter contre un cancer déjà gagnant. Pas de mélo, pas de pathos, juste des mots simples pour raconter ce duel entre deuil, souffrance d'un être aimé et pourtant inconnu  et la naissance d'un être à apprivoiser, à  aimer, dont on ne sait rien, dont tout reste a découvrir.
Chapeau Madame.
Voir aussi "Rien de grave" de la même Justine Lévy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)