30 juin 2013

Before Midnight

Alors que j'avais été particulièrement déçue par le dernier film de Julie Delpy, 2 Days in New-York (ma critique, là) celui-là m'a troublée et plu, vraiment.
C'est une sorte de huis-clos estival, sur une île grecque,  qui raconte le malaise d'un couple franco-américain Céline et Jesse, à l'aube de la quarantaine. Même sans avoir vécu un millième de ce qu'ont vécu les personnages en terme de relation, même si je n'ai pas le même âge, quelque chose dans ce film m'a parlé. Oui, j'avoue, je crois en cette lassitude, en cette routine enfants/boulot/dodo, en la perte de la magie, de la passion. Il y beaucoup de justesse dans ces dialogues qui s’échaudent, ces tensions latentes, ces phrases amères. Le film aborde mille questions : celle du temps qui passe, celle de la passion qui s'évade, de la nécessité de faire des concessions, le tout avec une fluidité indéniable. 
Par ailleurs, j'ignorais totalement que ce volet était le dernier d'une trilogie débutée en 1995 (Before Sunrise et Before Sunset) qui raconte la première nuit de Céline et Jesse puis leurs retrouvailles à Paris. Je vais m'empresser de les regarder.
La critique de Télérama me rend jalouse : http://www.telerama.fr/cinema/films/before-midnight,440058.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)