3 décembre 2014

Tiens-toi droite

Jeudi soir, 20h, j'entre dans mon petit cinéma d'art et d'essais, partenaire Ugc.

Deux options " tiens toi droite" ou " à la vie". J'opte pour "tiens-toi droite", la bande annonce rythmée et féminine m'avait mis l'eau à la bouche. En plus, j'aime les actrices principales (Marina Foïs, et  Noémie Lvovsky).
Le projet, c'est un film chorale, dans lequel trois femmes vont être amené à se croiser. Tout commence avec Louise qui quitte le pressing de famille pour intégrer les hautes sphères d'une usine de fabrication de poupées.
Puis, débarque Lili, qui, à cause d'une puberté précoce, a été envoyée en Nouvelle Calédonie, dont elle deviendra une icône de la beauté.
Et enfin, Sam, mère de 3 fillettes, dépassée par les évenements.
Autour d'elles gravitent leurs mères, leurs filles, leurs sœurs, leurs amies.
Au centre, une poupée "aux nouvelles formes", "nouvelles normes", "nouvelles mensurations". 

L'idée de montrer la femme sous toutes ses facettes: mère, épouse, maitresse, fille sœur, mère, chef d'entreprise, ouvrière est honorable mais le résultat est (au choix) :
1. plein d’idées mais bordélique
2. tordu et hystérique
3. agité et insupportable.
4. féministe et foutraque

Jeudi soir, 22h, je sors de mon petit cinéma d'art et d'essai entre incompréhension et déception.

2 commentaires:

  1. Ma pauvre toi aussi tu as subi cette chose étrange ? Mais avec le temps il prendra peut être le statut de curiosité ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois que c'est comme le vin?? Que Ca se bonifie ce genre de chose...

      Supprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)