3 mai 2015

Le premier jour du reste de ma vie

Un roman doudou comme on les aime le dimanche après-midi. Je connaissais son auteur, Virginie Grimaldi, pour suivre plus ou moins scrupuleusement son blog femmesweetfemme. Elle y raconte sa vie de nana/maman/femme avec son style piquant. 
Quand j'ai réalisé que ce livre qui me faisait de l'œil depuis quelques temps était son bébé, j'ai craqué! Et l'ai dévoré en une après-midi. Pourquoi, parce que c'est un peu comme les comédies romantiques : touchant, doux et léger comme une bulle. L'histoire de 3 nanas embarquées sur un paquebot de célibataires. Rien de bien intello, assurément!  Mais aussi, sans doute parce qu'il y a un peu (beaucoup) de moi (nous) en chacune des héroïnes! Marie : fan de Jean-Jacques Goldman et grande tricoteuse, Camille, bordelaise ex-grosse, blogueuse hors-pair, qui n'a pas connu beaucoup d'hommes dans sa vie mais bien décidée à se rattraper et Anne (plus loin de moi) la plus âgée, la plus sage qui ne veut pas renoncer à son amour de toujours.  Et enfin car le livre est ponctué des chansons de Goldman,  de visites de pays variés, de personnages secondaires sympathiques et de complicités féminines. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)