20 août 2015

Ma vie, mon ex et autres calamités

Je sais, il est probablement temps d'arrêter la chick littérature. Ceci dit l'été c'est permis non? et puis c'est comme les comédies romantiques, vite englouties, vites oubliées. J'avais récemment lu de cette auteur française "je peux très bien me passer de toi" qui m'avait amusée...
Dans cet opus la, on rencontre Juliette, petite trentaine commerciale dans une société de nettoyage qui du jour au lendemain se retrouve sans boulot et sans mec (thésard en philo et sans le sou). La voilà partie aux Maldives où elle découvre les joies de la plongée, le bronzage écrevisse et les charmes de son voisin de bungalow ...
Comme toujours avec ce genre de livre, aucune prétention littéraire si ce n'est celle de nous divertir et de nous faire passer un bon dimanche matin sous la couette! 

2 commentaires:

  1. Ou parfait pour un trajet en train enrhumée...
    C'est cousu de fil blanc, on n y croit pas une seconde, on comprends pas tout ( la copine richissime italienne arrive comme un Chvx sur la soupe dans qu'on sache comment elles sont devenues copines) mais ça fait du bien :-)
    Ad

    RépondreSupprimer
  2. Ou parfait pour un trajet en train enrhumée...
    C'est cousu de fil blanc, on n y croit pas une seconde, on comprends pas tout ( la copine richissime italienne arrive comme un Chvx sur la soupe dans qu'on sache comment elles sont devenues copines) mais ça fait du bien :-)
    Ad

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)