29 mai 2019

Les yeux couleurs de pluie

Comme une envie de roman de minette! Celui-ci me faisait de l’œil et j'avais envie de connaître les prémices de l'histoire d'amour entre Matthieu, interne en chir' et la jeune neurologue en devenir, Marie-Lou , rencontrés quelques mois plus tôt dans "Etre mes doigts coule le sable". En avant pour le 1er tome donc ...où tout commence.
On y retrouve les personnages, plus jeunes, plus naïfs, plus culculs aussi : Marie-Lou débarquant en Bretagne (la pluie, les yeux, bref...tu vois le concept) de ses montagnes, en mode Martine ... Marie-Lou découvre les joies de l'internat, Marie-Lou va à son premier  tonus,  Marie-Lou doit dessiner un sexe pour une fresque murale et Marie-Lou enchaîne les nuits de garde. C'est un peu couillon. L'énigmatique Matthieu est on ne peut plus énigmatique:  genre je saute sur tout ce qui bouge mais j'effleure la douce Marie-Lou au 14e rencard.  Leur reniflage de derrières, assaisonné à la crêpe bretonne ça va 5 minutes.  Bref, on accordera la moyenne à ce tout petit roman pour un trajet en train (avec rhume en plus) mais difficile de le recommander sur le plan littéraire...

3 commentaires:

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)

Défaillance de BA Paris

Il y a un an jour pour jour, je me laissais happer par le thriller "Derrière les portes" du même auteur. C’était une lecture fa...