8 avril 2012

2 days in New York, de Julie Delpy

Énorme déception! Je me suis endormie...et pas qu'un peu.
Au bout de trois-quarts d'heure d'agitation frénétique, de blagues de cul incessantes et d'hystérie collective, je me suis d'abord assoupie. J'ai un peu lutté...(4 minutes)...en vain. Une demi-heure plus tard, réveillée par des dialogues toujours aussi bruyants, j'ai tenté de reprendre le train en marche: et ça n'a toujours pas fonctionné!
En fait, je crois que je n'adhère pas a l'humour de Julie Delpy -malgré un anglais (avec accent) a faire pâlir de jalousie toute petite franchie expatriée. J'ai trouvé ce film fatiguant, surjoué, bourré de clichés (ex: le français ramène du saucisson et de la tripaille quand il rend visite a sa fille exilée aux Usa, évidemment, le français parle de fesses, fait des blagues grivoises...) Et puis cette excitation permanente des personnages(ce père caricatural, la sœur, nympho exhibitionniste... ), ce coté survolté qui a fait dire à certains critiques que le film avait quelque chose d'un Woody Allen... Ceci dit, vu que j'ai dormi pendant un tiers du film, j'ai peut être raté le meilleur.
Avis a ceux qui l'ont vu: donnez moi vos impressions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)