17 juillet 2012

Paris Manhattan

Sur le papier: le film idéal. L'idée d'une Alice Taglionni (divine), pharmacien, célibataire, fan de Woody Allen, dans une famille un brin étouffante qui croise la route du déroutant Patrick Bruel (fabricant d'alarmes a chloroforme) : j'adore. Ajoutez a ça, une bande annonce terriblement alléchante, avec des répliques cinglantes et un esprit contemporain, forcement, j’idéalise, j'attends l’avant-première hystérique... Et c'est peut-être pour ca que j'en sors souriante mais pas éblouie. Manque de ???? je ne parviens pas a savoir. C'est juste une comédie romantique française, légère, pétillante au casting sympathique. Et, pour un premier film, la réalisatrice s'en tire plutôt pas mal, s'offrant le luxe de faire incarner Woody par...lui même!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)