30 juillet 2012

Jane Eyre

Classique, simple, efficace! Fidèle au bouquin, pas du tout indigeste, les deux heures passent plutôt vite notamment grâce à une mise en scène de qualité. Quelle bonne idée d'avoir mêlé les 3 parties tout en se concentrant sur l'attirance grandissante entre Rochester et Jane Eyre. La partie "pensionnat" est utilisée au début comme une explication du passé, des années de calvaire et de la fuite...., puis chez Rochester nait la passion (peut-être pas assez explorée ?).
Jane Eyre, mélange de flamme et de retenue, sage et fantasque à la fois est admirablement incarnée par la jeune Mia Wasikowska face à un Michael Fassbender, distant, souvent glacial mais épris de désir! Mon seul regret, j'aurais plus aimé sentir naitre le désir, l'attirance entre les deux protagonistes mais bon, ça devait pas transpirer dans le bouquin non plus!!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)