19 décembre 2012

Main dans la main

Je ne peux pas dire que j'ai adoré "main dans la main" mais j'ai néanmoins été touchée par cette histoire fantaisiste (limite burlesque) et poétique que l'on sent largement autobiographique.
C'est bourré de jolies idées, très originales, comme dans la Guerre est déclarée.
Ça parle d'une rencontre,  rencontre si fusionnelle que les deux personnages ne peuvent plus se séparer et agissent de la même façon comme s'il ne faisait qu'un. La métaphore de la passion amoureuse par excellence: n'être plus qu'un, se couper du monde, le sentiment de ne plus pouvoir se détacher de l'autre, avec en ligne de mire la destruction amoureuse et la perte de liberté...
C'est souvent, drôle et léger, du moins pendant la première heure car la dernière demi-heure est moins réussie: le rythme baisse un peu.
Coup de chapeau à Jérémie Elkaïm, filmé par Valérie Donzelli avec beaucoup de tendresse: on les sent liés ces deux là!! ( autobiographique? assurément!). J'ai plus de réserves sur Valerie Lemercier que je ne trouve pas si "attachante"...
Ok, je fais la fine bouche!! Allez-y, et donnez vos avis....

1 commentaire:

  1. Oui, globalement d'accord avec toi (même si j'ai un énorme faible pour Valérie Lemercier que je trouve formidable ), le film est un peu bancal.

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)