8 juin 2014

Bird people

Un conte poétique et philosophique de Pascale Ferran avec Anaïs Demoustier, Josh Charles, Roschdy Zem. 

"On est bien peu de chose". Tel est le sentiment qui m'a envahie dès les premières minutes de ce film étrange et tellement poétique. Et ce sentiment n'a fait que grandir au fil des heures. 
C'est l'histoire de Gary un homme d'affaire américain busy, pressé, ultra connecté en voyage d'affaire à Paris. C'est aussi l'histoire d'Audrey, une toute jeune étudiante et femme de chambre. Les deux n'entrent pas par la même porte de ce grand hôtel qui longe les pistes de l'aéroport de Roissy. Mais les deux partagent une lassitude, une même forme de solitude et d'isolement. 
Et puis, Gary va tout plaquer: boulot, vie, famille. Dans une scène époustouflante de rupture skypienne, on se dit qu'on peut mettre fin à tout en un click, se quitter par webcam interposée. Quelle différence finalement ? Si on ne se parle déjà plus lorsqu'on se voit tous les jours ? Pendant un instant on se dit qu'Audrey et Gary vont se croiser. Mais non, et c'est la la magie du film. Pas de romantisme cucul, pas d'entraide déplacée. 
Elle, rêve de sortir de cette précarité, de ses trajets RER-boulot-clope-boulot-RE-dodo. Et en un instant, par une pirouette doucement fantastique mais ô combien poétique, elle va s'extraire de ce monde et s'envoler (je n'en dévoile pas plus).
C'est magnifiquement réalisé entre rêve et réalité, immensité et infiniment petit, pénombre et néons. Les images de ces gigantesques pistes de décollage illuminées, lignes sans fin de RER, chiffres luminescents d'un réveil côtoient celles des petits bouts de chips, de cigarettes allumées, des petits savons avec une grâce infinie. 
Quand je suis sortie de la salle, chamboulée, j'ai vu des pigeons, j'ai souri. Puis, j'ai repris ma bécane en me disant, qu'elle était fine la frontière entre "personne" et "une personne"? 
Touchée, oui! Et pour un longtemps je pense. 

Une fois de plus, super émission sur inter avec pascale ferran http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_10054.xml

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)