27 novembre 2014

36 chandelles

Grande fan de Marie-Sabine Roger (MSR), j'ai craqué!! Pas réussi à attendre la version poche. De MSR, j'ai dévoré "la tête en friche", bien avant le succès qu'on lui a connu, j'avais ensuite savouré "vivement l'avenir" et "bon rétablissement". J'aime sa plume, tendre et cynique parfois, ses personnages un peu paumées, souvent seuls ou en manque d'affection. Et, sans nullement regretter cet achat un peu compulsif (après 2 mois d'hésitation), j'avoue avoir été moins emballée que par "bon rétablissement", mon préféré de l'auteur. 
L'histoire est originale, quoiqu'un brin invraisemblable. Il est question de Mortimer, préparé à mourir le jour de ses 36 ans, comme cela a été le cas pour son père, grand-père, arrière (et arrière) grand-pères. Tout est prévu, il n'a qu'à attendre le jour de son anniversaire, dans un joli costume. Sa vie a été une succession de "non-projets", résignations... Sauf que la malédiction ne semble pas vouloir s'abattre et à 11h01, il est toujours bien vivant. Que va-t-il devenir? Lui, qui a tout plaqué, tout vendu, comment apprendre à vivre? La première partie aborde les aventure assez rocambolesques de ses aieuls avec un petit coté "le vieux qui ne voulait pas fête son anniversaire" dans le genre invraisemblable et ne m'a pas emballée plus que ça.
La deuxième moitié est beaucoup plus intéressante puisque MSR emporte son lecteur dans une très jolie réflexion sur le sens de la vie, la nécessité de profiter de tous les instants et de vivre sans regrets. Traverser l’Atlantique (et oui!!), cesser de se dire que tout peut (va) s’arrêter, passer du temps avec les autres, faire des projets, aller de l'avant.
Comme toujours, MSR croque avec beaucoup d'humanité ses personnages, que ce soit Mortimer, ses amis Paquita et son mari, Nassardine dans leur camion à crêpes et surtout Jasmine et ses chapeaux... "Cette fille, c'était du papier alu entre deux couronnes dentaires, une coupure de l'index sur une feuille de papier, une gerçure aux lèvres qui se fend quand on rit, une chose insignifiante avec un potentiel d’emmerdement énorme".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)