16 janvier 2015

Les souvenirs

Les souvenirs est un roman de Foenkinos que je n'ai pas lu. Après 3 romans de l'auteur, j'avais trouvé le procédé un peu systématique. C'est désormais un film que j'ai plutôt aimé. C'est humble, c'est triste et tendre comme du Jean-Paul Rouve, le réalisateur. Ce type a un côté clown mélancolique que j'avais déjà apprécié dans son précédent film "quand je serai petit".
Les souvenirs, c'est une réflexion sur le temps qui passe. Une vieille dame (Annie Cordy) perd son époux, ses 3 fils décident de la placer dans une maison de retraite. Lasse des ateliers dominos et repas prémachés, la mamie s'évade...en laissant à son petit fils, le soin de la retrouver. Ce jeune homme qui se cherche, entre quête de l'amour, quête d'un futur, dans un environnement familial un peu toxique entre un père dépressif (Michel Blanc), une mère (Chantal Lauby) qui aimerait vibrer un peu et un colloc qui mange des raviolis froids en buvant du coca chaud.  
Le film porte un regard bienveillant sur les relations humaines et nous propose une réflexion sur le rapport au temps et sur la mémoire. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)