17 juin 2015

On voulait tout casser

Sur le papier le film de potes, entre 40 et 50 ans, plus ou moins heureux en couple, plus ou moins heureux dans leurs vies. L'un d'entre eux apprend qu'il est atteint d'un cancer et qu'il ne lui reste que quelques mois à vivre (cancer dont le diagnostic est marqué sur une papier qu'il laisse dans sa veste. Crédibilité : 0)!!
Et pour être vraiment sûr de ne pas mourir dans un service (très chic au demeurant d'une clinique privée),  il s’achète un voilier en vue d'un tour du monde, annonce un projet de petit voyage à ses potes alors qu'il sait qu’il n'en ne reviendra pas. Ça "pourrait" fonctionner comme "le cœur des hommes" (le 1, évidemment), le ton pourrait être celui d'une comédie dramatique d'amis de toujours, unis devant le drame auquel doit faire face leur pote de toujours. Ben non,  raté!! ça ne sonne pas juste, à aucun moment on ne croit que cette bande-là est inséparable, qu'ils ont tout traversé, tout partagé. Ils n'ont pas le même âge, plus les mêmes intérêts, y a l'abruti (et pas qu'un peu),  le beauf qui s'achète des livres au mètre pour remplir sa bibliothèque, le sentimentalement paumé...et on se dit "vous voulez vraiment nous faire croire qu'ils ne peuvent pas se passer les uns des autres? Le spectateur se sent juste prisonnier de grosses ficelles dramatiques et  gêné par la petite morale philosophique. Nous somme tous des égoïstes qui ne  prenons conscience de notre individualisme que lors de la découverte de la maladie de l'un des nôtres!!  générosité, solidarité... pfff....! 
Passez votre chemin !

2 commentaires:

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)