7 juillet 2015

La perle et la coquille

Tout d'abord un immense merci à Babelio et aux éditions Milady pour l'envoi de ce livre. 

La Perle et la coquille est un roman qui m'a absolument emportée. A la frontière entre le conte et le récit moderne : il mêle récit historique, conte afghan et roman d'aventure. L'écriture est simple mais efficace, les chapitres s'enchaînent, nous dévoilant petit à petit les destins de ces deux héroïnes. C'est ce qui fait la force du roman: la résonance des destins malgré les années...L'histoire se déroule à Kaboul en 2007 et au début du siècle en Afghanistan. On y rencontre deux femmes, d'abord petites filles qui vont connaître un destin incroyable. Rahima va, pendant quelques années être une "basha posh", une petite fille déguisée en garçon, jusqu'à l'âge du mariage et, ainsi travestie, goûter au plaisir de la liberté. Puis mariée de force à un riche Afghan, elle ne cessera de se battre pour exister. Son aïeule : Shekiba, 100 ans plus tôt, tentait déjà de s'extraire de l'oppression et d'alléger son existence dans un pays où la femme n'est que poussière. Sur plus de 500 pages (fort bien traduites au demeurant), les deux voix se font écho dans un pays d'hommes dirigé par des hommes, où la femme n'est rien!

Un vrai bon moment de lecture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)