15 février 2015

La gaieté, de Justine Lévy

Vous savez (peut-être, ou pas?!) que j'aime Justine Levy, sa plume élégante, sensible et cynique à la fois. Que ce soit pour raconter une rupture, une grossesse, la maternité, elle sait toujours trouver les phrases qui font mouche, vous touchent, vous remuent. Elle les balance comme sur le divan, les déballe parfois sans virgule, dans un souffle comme une thérapie... 
La Gaieté c'est l'histoire d'une femme, Louise (Justine) qui décide de mettre "la gaieté" dans sa vie à partir du moment où elle tombe enceinte ! Adieu mélancolie adieu tristesse. C'est tentant la gaieté...pourtant rien n'est si simple. Dans cette autofiction, elle y parle de névroses, de transmissions, de casseroles que l'on se refile, de mère en fille, de générations en générations. J'aime sa façon de mettre en mots, ces maux que l'ont se transmet. Certains y verront un roman autobiographique plaintif et égocentrique, moi j'y ai surtout vu une jolie réflexion sur la maternité vers une forme d'apaisement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)