14 août 2013

Jeune et Jolie

Vu en avant-première et convaincue par ce film troublant, qui jamais ne donne l'impression d'être un numéro de Zone Interdite sur la prostitution estudiantine. Ce n'est jamais trash, bien au contraire. Dans ce film, Ozon dresse en quatre saisons sur 4 superbes chansons de Francoise Hardy, le portrait  d'Isabelle, jeune lycéenne parisienne d'un milieu aisé. Ça commence (mal) un été sur une plage avec Félix, ca se poursuit à Paris dans des  chambres d'hôtel avec des hommes de tous les âges. Suivra l'hiver, sombre et inquietant. Les acteurs sont incroyables de justesse et de beauté: Marine Vacth est sublime, toute en finesse et mystère, parfois inquiétante. Géraldine Pailhas est comme d'habitude divine, elle incarne ici la mère d'Isabelle, d'abord aveugle aux pratiques de sa fille puis déroutée et choquée. Quelle mère ne le serait pas? 
Le talent d'Ozon c'est de dresser le portait de cette adolescente dans une famille aimante, perdue entre ses désirs, les fantasmes des hommes, la peur d'aimer vraiment et de nous questionner sur nos désirs et nos propres angoisses. 
Je ne saurais quoi dire à part allez-y! Vraiment.

2 commentaires:

  1. J'adore Ozon (même si le précédent m'avait énormément déçu), mais celui là, j'y courrai !

    RépondreSupprimer
  2. Me tarde d'avoir votre avis!! J'espère que les vacances étaient bonnes!

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)