27 août 2013

Une place sur la terre

Avant-première hier soir pour ce film certes imparfait, mais dont il ressort une évidence: Benoît Poelvoorde est brillant et la jeune Ariane Labed ira loin.
A mille lieux de ses rôles comiques et bavards, Poelvoorde incarne un photographe sombre, angoissé, dépressif et alcoolique.  Rôle de composition?  Son meilleur ami et voisin, s'appelle Matéo, 6 ans, 1,20 m de tendresse qui voit en Antoine une figure paternelle et surtout un diseur d'histoires hors pair (Faut bien avouer que la version de Cendrillon par Antoine avec les 2 boudins et la belle-mère pouffiasse est magique!!)
Ce film est une histoire de rencontre: celle d'Eléna, pianiste fragile et d'Antoine. Bien qu'il y ait des longueurs, quelques clichés et exagerations (notamment en ce qui concerne la fascination que voue Antoine à la jeune Eléna), le talent de la réalisatrice repose sur sa réussite à capter le désarroi et la noirceur de son personnage.  A chaque fois, qu'il se sert un verre et allume sa clope, on a mal avec lui.
Je pense que les gens dans la salle ont détesté: ma voisine de droite soupirait, celle de gauche grognait; mais moi, j'ai été troublée, comme fascinée par ces deux estropiés dont les silences disent long.

6 commentaires:

  1. Ton avis m'interpelle.... Je comptais faire l'impasse et peut être que ...

    RépondreSupprimer
  2. C'est un film troublant....ce qui en soi vaut le détour, non?

    RépondreSupprimer
  3. J en étais sûre q ça te plairait en lisant le résumé ds mon autre journal cine!!
    Ad

    RépondreSupprimer
  4. Quoi???? Tu as une autre référence cine???? Bisous ;)))

    RépondreSupprimer
  5. Je t ai même envoye un texto pour que tu y ailles car ça semblait être un film pour toi (comme celui avec les frères médecins)
    Mon autre ref c'est le journal du vendredi :-))

    RépondreSupprimer
  6. Colombe a vu celui avec les frères médecins: apparement une catastrophe;)

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)