1 avril 2014

La crème de la crème

Pour vous resituer le contexte: mardi soir, avant-première , moyenne d'âge de la salle : 20 ans , public tout droit sorti des écoles de commerce/ingénieur/business schools and co. L'histoire: 3 jeunes étudiants brillants, montent au sein d´une prestigieuse et élitiste école de commerce (HEC pour ne pas la nommer) un réseau de prostitution chic sur des principes tout droit sortis de leurs cours de management/gestion/business. Sauf que les cours on ne les voit jamais et c'est bien cela l'idée . "Tu n'es pas là pour apprendre mais pour te faire un réseau, des potes utiles" rétorque l'un deux. Ils ont tout compris, la machine est lancée, le phénomène s'emballe, les billets pleuvent et les corps s'emballent. Tout sonne vrai, les concours de glissades dans les couloirs de l'école, les soirées au champagne sur les lacs du Connemara, le sexe sans amour mais bien alcoolisé et les drogues chics (MDMA). C'est hyper rythmé, les dialogues sont ciselés, le propos est cynique, décapant, irrévérencieux. Le film est une satire, qui décrit avec talent la perversion mais pas la perversion sexuelle, celle d'une génération, d'une élite en devenir, dressée (et ce dès les premiers jour) à coup de "vous êtes la crème de la crème". Les acteurs sont brillants! Personnellement, j'ai adoré.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)