26 avril 2014

96 heures

Pour la faire courte, en matière de thrillers, j'aime bien quand je comprends à peu près l'intrigue, quand il y a de la testostérone et un flic ténébreux. J'ai été servie avec 96 heures. L'histoire tient la route : un sale type, Victor Kancel (Niels Arestrup), kidnappe celui qui l'a fait incarcérer trois ans plus tôt, chef de la brigade de répression du banditisme (Gérard Lanvin). Pendant 96 heures il va le retenir prisonnier pour lui faire cracher le nom de son indic. Pendant 96 minutes (est-ce volontaire?) nous sommes dans un quasi huis-clos dans une maison épurée où les méchants ont l'air très méchants et où l'on sent monter la tension, le désir de puissance et de vengeance de Kancel. Les personnages secondaires (Sylvie Testut et Laura Smet) trouvent aussi  leur place, et l'histoire tient en haleine. Bref, un assez bon thriller français, ça vaut le coup d'être souligné. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)