21 août 2014

Les combattants

Voici un film qui parle d'amour, de survie (ou les deux?) décapant, original et admirablement interprété (sublimes Adèle Haenel et Kévin Azaïs).
Madeleine, étudiante désabusée et pessimiste a pour unique projet d'apprendre la survie et rentrer chez les para. Pour cela, elle s'entraîne à nager  avec un sac à dos lesté de briques dans la piscine familiale, mange des sardines crues (mixées) et se prépare au pire ("la fin" dit-elle) 
Un été, elle rencontre le jeune Arnaud, plus tendre, un peu dans l'ombre qui travaille avec son frère dans la société laissée par leur père juste décéde. Arnaud  captivé par Madeleine, par sa rugosité, sa logique imparable, part s'entrainer avec elle pour deux semaines, à la dure...
Surprenant, superbement réalisé (les lumières sont époustouflante), drôle aussi, "les combattants" parle d'amour mais pas que! Il parle aussi de jeunesse, d'espoir, d'illusions (et de désillusions). 
Que j'aime ce cinéma...

2 commentaires:

  1. Rebonjour, peut-être parce que je suis passée à côté: j'ai beaucoup aimé les deux premiers tiers du film et le dernier tiers ne m'a pas intéressée plus que cela. Madeleine et Arnaud seul dans le maquis landais, bof. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi, j'attendais un peu leur moment à deux donc j'ai aimé le dernier tiers !! même si le final dans la fumée/cendres n'est pas des plus réalistes ;)
      à bientot

      Supprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)