6 mars 2012

et voila le quatrième...

Un livre doudou, de cette famille de livres qui font du bien. Pourquoi s'en priver ? Ce petit bouquin, lu en une soirée, a le mérite d'apaiser les âmes, en cette période parfois un peu chaotique...Le thème du bouquin pourrait se résumer en un mot: "solidarivioc"... Ça parle d'entraide entre générations et on a envie d'y croire...
Y a Ferdinand, le grand père qui se retrouve un peu seul dans sa trop grande ferme, qui s'illumine quand débarquent les "lulus", Ludo et Lucien, ses petits fils de 6 et 8 ans, et Marcelline, qui part vendre ses légumes en charrette, puis Guy, puis Simone et Hortense, "les soeurs Lumière" (elles tenaient a la belle époque la boutique d'électricité!) et Muriel, et un chien, deux chats, un âne qui opine du chef et puis...
Tout se petit monde se retrouve petit à petit embarqué dans cette coloc atypique, ou on cuisine des soupes de legumes et on finit parfois le repas d'une "petite prune". J'aime dans les lives de Barbara Constantine, la poésie, la tendresse des personnages, ses descriptions du ronronnement de chat! J'aime aussi l'optimisme qui se dégage de chaque chapitre, même sur des sujets graves comme la mort de l’être cher, la solitude....
Certains diront que c'est comme la guimauve: à consommer avec modération. C'est vrai!! Mais une fois tous les deux ans, un peu de douceur, c'est pas si excessif, si??

1 commentaire:

  1. et y a un chat qui s'appelle chamalo!!!!! pour fanny, fred et agathe!!

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)