25 mars 2012

Hasta la Vista

Whaou!!! j'ai ri, pleuré, souri, repleuré...
Sujet ultra sensible, voire périlleux! L'histoire de 3 copains, Jozef, Philip et Lars, d'une vingtaine d'années, qui aiment mater les filles en plein footing, déguster des vins dans de grands restos. Jusque la, rien de sensible me direz-vous? Sauf que ces trois mecs la sont belges, puceaux ET handicapés! L'un est tétraplégique, l'autre est quasi aveugle et le dernier a une tumeur intraitable et en chaise roulante. Ça y est, là ça vous semble hardcore et personne n'a plus envie d'y aller. Sauf que les trois puceaux sont bien décidés à en finir avec ce "fardeau". Ils découvrent qu'il existe en Espagne un bordel chic "handicap friendly" pour les gars comme eux. Les voila en pleine organisation de leur trip secret jusqu’à l’Espagne, avec préparation des bagages réservation du bus adapté, de l'infirmier qui doit les accompagner. Puis c'est la route vers l'Espagne avec Claude, l'infirmier (je n'en dis pas plus sur Claude, la photo en dit déjà trop!). C'est en suivant ce programme que le film devient beau et surprenant. Surprenant car il oscille perpétuellement entre cynisme, gravité et légèreté et esprit potache. On rit, on pleure, on chante (Jo Dassin n'a jamais été si bien utilisé pour un B0). On est ballotés entre les blagues un peu scato, et en trame de fond, cette découverte du désir de ces jeunes pas comme les autres. J'ai été touchée en plein cœur par une scène de "bain" dans une rivière, au cours de laquelle Philip explique à Claude qu'il ne sait pas comment son corps va réagir car d'ordinaire seule sa mère le lave. Silence, gêne (du spectateur aussi) et puis ce sont les rires des deux autres (Lars et Jozef) qui font les marioles dans l'eau au deuxième plan qui nous rappellent a l'ordre: c'est une comédie aussi!
Entre les soirées a la belle étoile dans la campagne française, les pauses pipi sur l'autoroute, on se sent comme le 5 ème du voyage! On arrive en Espagne avec eux, on y croit, on a du désir avec eux mais on sait pertinemment que la perte du pucelage ne résoudra pas les problèmes auxquels ils seront toujours confrontés: le regard des autres. Vraiment remarquable. Le DVD est déjà en précommande de mon coté!

5 commentaires:

  1. le sujet est rude, n'est ce pas, drôle alors ?? oui sans hésiter ??

    RépondreSupprimer
  2. Je voulais ecrire le commentaire ce soir, car ce film est probablement l'un des meilleurs de mon annee ciné...mais la, il est minuit, apres avoir refait 2 fois ce f@$^&ing poster, pour le congrés de Dijon : je crois que j'vais me mettre entre lame et lamelle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce quoi de poster???

      Supprimer
    2. c'etait sous le coup de l'emotion a cause de ce f#@%ing powerpoint!! lol

      Supprimer
  3. Sev, oui SANS HESITER!!!!! mais a Perigueux???? j veux pas etre desobligenate mais c'est sur les ecrans??

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)