25 mars 2012

Les Adieux à la Reine

Un peu perplexe face à ce soit-disant "chef d’œuvre"....Merci AD pour cette critique hilarante de l'Express: "Les Adieux à la reine, c'est un mélange entre une pub pour La laitière et un film érotique de la TNT sans érotisme"... je vous laisse savourer la référence a Franck Provost et le port de la perruque par Diane Kruger http://www.lexpress.fr/culture/cinema/les-adieux-a-la-reine_1097388.html
Je ne serais peut-être pas allée jusque là, car j'ai vu mille fois pire! Mais je reconnais que je n'ai pas saisi toute l’esthétique du film et je me suis un peu ennuyée. Y a des perruques, des balconnets pigeonnants, une reine qui s'ennuie à mourir, et qui va mourir. A écouter les critiques, il faut y voir "un film virtuose et majestueux", "une débâcle misérable et mesquine, assez jubilatoire par sa mise en scène cruelle et crépusculaire"...ben moi, à plein de moments, je pensais a un mix de ces deux sketchs magiques des inconnus: "les liaisons dangereuses" et "le doutage" de Mylène de Gouinalou.
Malgré tout, ça se laisse regarder et il y a quelques points positifs. J'ai aimé:
- l’interprétation de la petite Léa Seydoux, en liseuse fascinée de Marie Antoinette, et surtout Julie-Marie Parmentier, rebelle comme d'hab (ça la saoule de broder, elle!!) qui me bluffe chaque fois que je la vois au ciné (la dernière fois, c’était pour son rôle de SDF dans No et Moi)
- les vingt dernière minutes, la fuite de Versailles, le drame que l'on sent monter....
- la fin, avec cette voix off, qui sonne juste.
Voila, sur ce, j'attends vos réactions, vous avez le droit de dire que je ne comprends rien à l'art, l'histoire de France, ou les deux...


1 commentaire:

  1. Tu es passée à côté. Forcément si tu as les inconnus en tête tu ne peux rien savourer. Même pas un bon Robert Hossein...
    Sans rire, c'est un bon film.sur le pouvoir... et sa fuite

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)