8 mai 2014

Libre et assoupi

Difficile de dire pourquoi j'ai bien aimé ce film, pas vraiment soutenu par la presse. C'est vrai que c'est étrange, un peu décousu, un peu foutraque mais pas déplaisant. L'histoire c'est celle de Sébastien, un glandeur professionnel ou oisif de compétition (c'est plus classe). Seb est donc un presque trentenaire surdiplomé qui apprécie de ne rien faire et le revendique. Il s'installe en colloc avec Bruno (Félix Moati) et Anna (Charlotte le Bon) qui eux, triment, accumulent les stages, se cherchent. Il va également faire la rencontre d'un conseiller du Pole Emploi (Denis Podalydès), rêveur et décalé. Ce qui m'a touchée c'est que, sous des airs de comédie légère, le film aborde des sujets plus complexes comme le passage a l'âge adulte, la prise de risques et questionne sur le bonheur. Ou bien parce que la seule vision de Podalydès faisant des crêpes ou en slip dans une chorégraphie contemporaine est juste délicieuse. Et aussi parce que le fils Moati a quelque chose de touchant en père Noël!

2 commentaires:

  1. C'est qui le père Moati? (Tu parles du fils...)
    Ad

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Papa serge!!! Le réalisateur de documentaires barbu;-)

      Supprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)