2 janvier 2016

Bonjour tristesse

Il était là, dans ma bibliothèque, il me regardait et à chaque fois, me disait : "je suis un incontournable de la littérature française et tu m'ignores " (oui, certains livres me parlent, tout va bien !) J'ai tenté, une première fois, sans dépasser la page 12; j'ai persisté (pour le coté "incontournable"), je partais donc en train avec pour seul, et unique compagnon de voyage : l'ouvrage.
J'ai lu et ... suis déçue! Ça ne m'a pas fait frissonner pour deux ronds, presque indifférée. Pourtant il s'agit d'un drame familial, vécu et "organisé" par une adolescente de 18 ans: ça devrait remuer ! J'ai eu un un mal immense à m'identifier, à m'attacher aux personnages, à ressentir une quelconque émotion, si ce n'est une forme d'agacement face à ces êtres tous assez égocentriques.
J'ai donc posé la question à mon entourage:  "ca vous a fait vibrer vous ? " Les réponses sont surprenantes, "pas tant que cela" ou "faut remetrre dans le contexte" ou "elle n'avait que 18 ans" ou "jamais réussi à le lire".
J'ai un vrai regret: c'est probablement un livre à lire à l'adolescence, en classe, débattre, analyser l’œuvre, la remettre dans son contexte, social, historique, littéraire, comme on décortique les livres au lycée. Allez, je vais m'acheter l'analyse de l’œuvre, ça pourrait aider.
Et vous , quels souvenirs, quel ressenti ?

7 commentaires:

  1. J'ai lu ça à la sortie de l'adolescence....mouais...pas grand souvenir....comme tous les Sagan ( à part "Avec mon meilleur souvenir"). Par contre la femme, sa vie , je la trouve fascinante.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu ça à la sortie de l'adolescence....mouais...pas grand souvenir....comme tous les Sagan ( à part "Avec mon meilleur souvenir"). Par contre la femme, sa vie , je la trouve fascinante.

    RépondreSupprimer
  3. Ça m'avait donné envie de partir en vacances dans une luxueuse villa donnant sur la mer sur la côte d'azur, surtout.

    FA

    RépondreSupprimer
  4. Bof, même sa description de ses vacances ne m'a pas fait rever! (Je suis snob!)
    Oui, c'est vrai que le personnage Sagan est "incontournable", le reste (son œuvre), je crois que je vais m'arrêter là...

    RépondreSupprimer
  5. La côte d'azur déserte ça fait rêver, ça n'existe plus.

    RépondreSupprimer
  6. moi j'ai lu bonjour tristesse jeune ado.
    D'après mes vagues souvenirs :
    Lu plutôt rapidement/facilement, je me souviens m'être demandée pourquoi ce livre était, comme tu dis, un incontournable… J'étais surement "passée à coté".
    Mais ça devait pas être si fade car en y réfléchissant je crois qu'il laisse comme un sentiment de malaise ou de mal être.
    Faudrait sans doute que je le relise:-)

    Gros bisous Géniale
    (mh)

    RépondreSupprimer
  7. J'ai lu "Bonjour tristesse" à l'adolescence, grâce à Mère qui adore Sagan. Je conserve de cette première lecture un vague mais excellent souvenir.
    Je l'ai relu l'an dernier et ces quelques pages m'ont fait l'effet d'un long poème. Je trouve le style sublime: je n'ai qu'à me laisser bercer.
    Éric

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)