7 janvier 2016

Mariages de saison

Vous savez sûrement que j'aime Jean-Philippe Blondel. J'aime sa plume simple et spontanée qui raconte des histoires d'hommes, d'amour (6h41), de deuils et de reconstruction (un hiver à Paris, et rester vivant), parfois  d'enseignants aussi (superbe G229). Dans cet opus "mariages de saison" :  Corentin 26 ans et son parrain Yvan forment un duo atypique. Ils sont vidéastes de mariage....(le DVD qu'on regardera 10 ans plus tard en se disant qu'on n'aurait pas dû arrêter le sport, c'est eux!). Au travers des yeux de Corentin, adulte pas tout à fait bien sûr de ses choix, nous rencontrons les couples à quelques heures du "OUI" devant l'éternel avec tout ce que cela a d'angoissant et de formel, ces conventions, les belles mères...et la magie (parfois, on l'espère!). En cela, le livre m'a fait penser à "une pièce montée" de Blandine le Callet et son prisme sur les convives d'un mariage. Il reprend aussi un thème qui lui est cher : la quête de soi, d'un avenir, et les interrogations d'un adulte en devenir. Comme dans le baby-sitter (mon tout 1er Blondel) dans lequel Alex le personnage central, étudiant en quête de lui-même, apportait une oreille bienveillante aux familles qu'il côtoyait, Corentin écoute, analyse, se nourrit des autres et doute aussi...Doutes d'un jeune homme qui sent que son avenir lui échappe: pas de copine stable, pas de projet de vie à deux, pas de passion, un boulot alimentaire (quoique?!).  Et, même si ce n'est pas le meilleur Blondel selon moi (je place bien avant " un hiver Paris" et "et rester vivant") j'ai adoré retrouver ce nouveau roman, comme un doudou rassurant. 

2 commentaires:

  1. c'est quoi c'est donc quoi cette plante à deux "tiges"? ; - )
    GD

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)