11 janvier 2016

Joy

Voir un film en version originale dans ma ville relève du miracle ou du RTT, pourtant j'ai réussi à voir Joy en VOST.
Joy c'est l'histoire de l’avènement du balai serpillière, mais si, le balai avec les fils de coton qu'on essore d'un tour de mains ! Trève de plaisanteire, Joy, c'est surtout l'histoire d'une success-story, celle d'une américaine élevée par une mère maniaco-dépressive, un père perché, flanquée d'une maîtresse/femme d'affaire gentiment hystérique, qui a su croire en ses rêves (ou du moins en ceux de sa tendre grand mère).
Joy c'est aussi un casting au petits oignons : Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Bradley Cooper, Isabella Rossellini. Le charme du film repose d'ailleurs beaucoup sur leur prestation, en particulier celle de Jennifer Lawrence, parfaite en mère courage, battante, solitaire dans un milieu de requins avec pour seul arme son balai de coton. Elle nous fait rire cette famille de zinzins...mais nous attriste aussi. Car, derrière une comédie satirique, gentiment féministe se trame aussi un drame familial dans lequel se débat notre Joy.  Comme une nouvelle version de Cendrillon : "cendrillon chez le psychanalyste", elle montre qu'il n'est pas facile d'exister ou de croire en ses rêves dans une famille entre rancœurs, hystérie et désillusions... 
NB: une chose est sure: la VO apporte indéniablement de l’intérêt au film, en vous mettant dans un ambiance US' des années 90 entre soap opera et teleshopping!

2 commentaires:

  1. "Lectrice" assidue depuis deux-trois ans de ton blog, je suis curieuse de connaitre ta critique de "JOY" (film vu en VF - doublage catastrophique -)...
    J'en profite pour te féliciter pour la pertinence de tes avis cinématographiques, qui sont, à mon humble avis, justes, intéressants, plein d'à propos :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sacrément touchée par ce commentaire ;-) un grand merci!
      Je me dépêche pour JOY ...

      Supprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)