22 février 2014

Gloria

Bien !!!

Gloria est chilienne, cinquantenaire bien sonnée divorcée et éprise de liberté. Elle chante dans sa voiture les tubes chiliens, déteste le chat sans poils de son voisin du haut, qu'elle déteste encore plus que son chat! Elle va au dancing, elle boit, elle danse, elle séduit. Un soir, elle fait la connaissance de Rodolfo et c'est le début d'une folle passion quasi-adolescente (ahhhh les baisers dans l'escalier!!!). On la sent tomber amoureuse notre Gloria. Sauf que Rodolpho a toujours un pied dans le passé, pas vraiment séparé de sa femme et surtout père omniprésent pour ses filles (27 et 31 ans!!)

Gloria décide de quitter Rodolfo mais lui ne l'entend pas de cette oreille et cherche à la récupérer. Sauf qu'à chaque fois son passé le rattrape et le dépasse.

Le sujet n'est pas des plus folichon et pourtant on se laisse happer. Par la lenteur, la lumière, les corps et les cœurs qui virevoltent. J'ai aimé la manière de filmer la quête de liberté de Gloria, les étreintes de corps plus très jeunes, dans ce Chili contemporain. Les deux protagonistes sont aussi attachants l'un que l'autre, et leurs doutes réciproques finement analysés. 
Un point noir néanmoins,  c'est cette condamnation un peu brutale de Rodolfo, vite catégorisé de lâche parce qu'en proie avec son passé... qui ne l'est pas?
Enfin, la bande-annonce semble promettre un film très drôle ... Pas du tout, c'est assez grave en fait.

NB: Je viens de le revoir et le ré-aimer, peut être même davantage! La salle, elle semblait déçue ("les critiques étaient pourtant bonnes" grognait-on derrière nous). La faute à cette bande-annonce punchy et légère (sans doute) assez loin de la réalité...

Mon conseil, n'y allez pas pour vous marrer,  mais pour découvrir une femme qui doute, qui aime, qui danse...Qui vit quoi!!

3 commentaires:

  1. J'en sors et j'ai bien aimé. Même remarque sur la bande annonce, plus punchy que le film . Et vu mon âge, vive la sexualité des seniors à l'écran !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai même revu ce soir ...et l'ai encore plus aimé...

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)