2 février 2014

Nos étoiles contraires ou ‘The Fault in Our Stars' de John Green

Très émue mais surtout pas peu fière d'avoir réussi à le lire intégralement en anglais et n'avoir dégainé le dictionnaire et/ou le SMS à la sœur bilingue qu'une dizaine de fois ...
A la base, une histoire à faire froid dans le dos, qui a du en repousser plus d'un : Atteinte d'un cancer métastatique, Hazel , une ado de 16 ans est condamnée. Elle fait la connaissance lors d'un assez sordide groupe de parole pour enfants cancéreux de Gus,  beau gosse (hot-body) 17 ans, en rémission d'un ostéosarcome, amputé d'une jambe.
Ça y est, je vous entends d'ici, vous vous dites: JAMAIS je ne lirai ce livre....et pourtant!!!! C'est drôlement bien, pas du tout mélo, pas geignard.  Le ton est même cynique, car les deux ados manient avec talent l'humour décalé et le sarcasme. 
A plusieurs reprises, cette teinte d'humour m'a presque fait regretter de ne pas m’être achetée la version française, craignant de passer à coté de jeux de mots mêlés à de la poésie. Mais, malgré cette frustration, je peux le dire: ce livre est à lire. (Et croyez moi, un livre en anglais que je ne pose pas découragée au bout de la page 23, c'est déjà un signe).

2 commentaires:

  1. Je l'ai lu en version français et j'ai adoré. Les ados aiment beaucoup aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est extra ce livre. En revanche, j'ai tenté un 2eme du même auteur et je n'ai pas accroché!

      Supprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)